Gino Severini (1883 – 1966) futuriste et néoclassique à l’Orangerie , derniers jours

Cette rétrospective  réunit près de 70 œuvres (dessins originaux, peintures…) émanant de collections particulières, de musées européens (Triton Fondation aux Pays-Bas, Collection Peggy Guggenheim de Venise, Centre Pompidou, Musée national d’art moderne de Paris, Estorick Collection de Londres et Fondation Thyssen de Madrid) et de musées américains dont le MOMA de New York.

Gino SEVERINI
Expansion sphérique de la lumière
centripède et centrifuge. Simultanéisme,
1913-1914
© ADAGP, Paris 2011

Gino Severini  fut  le symbole vivant des échanges artistiques entre l’Italie et la France
l’exposition présente différentes étapes de sa carrière : divisionnisme de 1905 à 1910, futurisme de 1911 à 1915, cubisme de 1916 à 1919, retour à la figure de 1920 à 1943.

Musée de l’Orangerie
Jardin des Tuileries(coté Seine, près de la Concorde)
75001 Paris.

http://www.musee-orangerie.fr

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.