Gustave Doré (1832-1883). L’imaginaire au pouvoir, au musée d’Orsay, projections le jeudi 26 février dans la nef

 

 

 

 

 

 

Gustave Doré est sans doute l’un des plus prodigieux artistes du XIXe siècle. A quinze ans à peine, il entame une carrière de caricaturiste puis d’illustrateur professionnel – qui lui vaudra une célébrité internationale – avant d’embrasser tous les domaines de la création : dessin, peinture, aquarelle, gravure, sculpture.tmp_3dd9feea1f7b48945dcd0e1087db80c7

Le chat botté  (BNF illustration des contes de Charles Perrault)

L’immense talent de Doré s’investit aussi dans les différents genres, de la satire à l’histoire, livrant tour à tour des tableaux gigantesques et des toiles plus intimes, des aquarelles flamboyantes, des lavis virtuoses, des plumes incisives, des gravures, des illustrations fantasques, ou encore des sculptures baroques, cocasses, monumentales, énigmatiques…

En tant qu’illustrateur, Doré s’est mesuré aux plus grands textes (La Bible, Dante, Rabelais, Perrault, Cervantes, Milton, Shakespeare, Hugo, Balzac, Poe), faisant de lui un véritable passeur de la culture européenne. Il occupe ainsi une place cruciale dans l’imaginaire contemporain, de Van Gogh à Terry Gilliam, sans compter son influence certaine sur la bande-dessinée ; autant d’aspects que cette première rétrospective depuis trente ans souhaite explorer

  • Ouverture de 9h30 à 18h 
    le mardi, le mercredi, le vendredi, le samedi et le dimanche
    de 9h30 à 21h45 le jeudi
    vente des billets jusqu’à 17h, 21h le jeudi
    évacuation à partir de 17h15, 21h15 le jeudi
    groupes admis sur réservation uniquement du mardi au samedi de 9h30 à 16h, jusqu’à 20h le jeudi
  • Fermeture tous les lundis et les 1er mai et 25 décembre.

Entrée du musée d’Orsay

1, rue de la Légion d’Honneur, 75007 Paris

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.