La conquête de l’air au Grand Palais, du 9 au 14 avril : à ne pas manquer.

C’est dans la nef du Grand Palais, né aux premières heures de la fée électricité, que fut présenté à la ferveur des foules, le premier avion.

 

Un siècle après, Bruno SEILLIER, créateur de la Nuit aux Invalides et des Luminessences d’Avignon, rend un hommage féérique à tous les Icare, Dédale et Pégase.

Du génial et fécond Marcel DASSAULT aux avions les plus mythiques, des héros de l’Aéropostale aux pilotes de chasse, le Grand Palais va vibrer à l’évocation des pages les plus belles de la conquête de l’air, à travers une symphonie visuelle et sonore, passerelle entre le passé et le futur.

Voler. Un mythe, un rêve qui se fondent dans l’aube de l’humanité. Symbole de liberté, d’éternité, le ciel, confondu avec l’air, est un domaine inaccessible à l’homme.

Il s’est pourtant attaché à le conquérir, mais l’homme ne peut voler de ses propres forces. Il lui faut une monture pour parcourir le ciel.

LA CONQUÊTE DE L’AIR, c’est l’histoire de l’homme, Icare, de sa monture, Pégase, et du domaine de l’air, ouvert sur l’infini, qu’il tente d’apprivoiser.

Cette conquête a débuté voilà un siècle, en un pays d’inventeurs et d’explorateurs, la France. Une vie permet d’aborder ce siècle et l’histoire de la conquête, dans son passé, son présent et son futur : la vie de Marcel DASSAULT. Mais dans la conquête de l’air, il faut un double regard pour bien saisir l’enjeu. Un regard de terrien pour lequel la contemplation du ciel conduit à concevoir plus grand que soi et un regard né du survol, un regard spirituel, celui du poète, à la manière d’un Saint-Exupéry.

Du 9 au 14 avril : 2 séances chaque soir 21h et 22h30  avenue Winston Churchill Paris 75008

https://www.conquetedelair.com/pratique/

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.