Le trésor de San Gennaro au Musée Maillol du 19 mars au 20 juillet 2014

C’est une des plus grandes collections de joaillerie du monde, comparable aux Joyaux de la couronne de France ou d’Angleterre, mais qui n’appartient ni aux anciennes dynasties régnantes, ni à l’État, ni à l’Église, mais aux Napolitains eux-mêmes. Mitre de San Gennaro

Matteo Treglia MITRE, 1713 argent doré, 3 326 diamants, 198 émeraudes, 168 rubis  H.66 ; L.40 cm  Naples, Museo del Tesoro di San Gennaro © Matteo D’Eletto Gennaro,

Saint Janvier, mort en martyr des persécutions de Dioclétien, est le grand saint patron de la ville. Son sang, recueilli dans deux ampoules, se liquéfi e trois fois par an, aux mêmes dates depuis des siècles, un phénomène que même aujourd’hui la science ne peut expliquer.

 

Le 13 janvier 1527 un contrat insolite est établi devant notaire entre le peuple de Naples et le Saint, mort depuis plus de mille deux cents ans. En échange de sa protection contre les éruptions du Vésuve et la peste, les Napolitains s’engagent à constituer et à garder un trésor dans la chapelle qu’ils lui ont construite et dédiée dans la cathédrale. Aujourd’hui ce culte n’a rien perdu de sa vigueur.

 

Ce sont les plus importants chefs-d’œuvre du Trésor de San Gennaro, réalisés et accumulés au cours des siècles, qui seront montrés dans l’exposition.

 

 

 

MUSÉE MAILLOL

 

59-61 RUE DE GRENELLE 75007 PARIS.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.