Les lundis des arts : conférences gratuites d’histoire de l’art à la mairie du 3 ème

Les lundis des arts

Cette année, le XIXe siècle est à l’honneur  : David et le classicisme, Daumier et Millet, les impressionnistes, mais aussi les grands précurseurs du XXe siècle, comme Toulouse Lautrec ou Van Gogh

LUNDI 7 OCTOBRE – CLASSICISME ET ACADEMISME

La longue carrière de David s’achève par ses œuvres « grecques»  qui annoncent l’Académisme. Le souci d’un dessin parfait, associé à une matière lisse et au traitement conventionnel de l’espace, va faire des «Salons» le temple de l’Académisme.

LUNDI 18 NOVEMBRE – ROMANTISME
La perfection de la forme est combattue par des artistes qui privilégient le sentiment, la passion, l’imagination. Ces amoureux de la vie aiment aussi le tragique. Géricault annonce le réalisme dans ses dernières œuvres. Delacroix conduit le romantisme vers les sommets, tout en se proclamant un classique.

LUNDI 9 DECEMBRE – REALISME
Le développement de l’industrie et les crises sociales qu’elles engendrent font apparaître dès 1840 une peinture sociale. Quand Millet met en scène les travailleurs de la terre, Courbet décide de « soulever la question sociale » et Daumier, farouche républicain, s’intéresse aux humbles, aux exploités et dénonce les injustices avec une farouche énergie.

LUNDI 13 JANVIER – NATURALISME
Le Naturalisme rejette les sujets politiques, moraux et sociaux. Manet remet en cause les dogmes sacrés de la peinture académique. Degas, passionné de photographie, se consacre aux danseuses et aux chevaux de course.

LUNDI 10 FEVRIER – IMPRESSIONNISME
Les Impressionnistes Monet, Renoir, Sisley, Pissarro, cherchent à traduire les vibrations lumineuses qui baignent les paysages de l’Ile de France.  Seurat, en théoricien, va pousser la division de la touche dans de grandes compositions rigoureuses.

LUNDI 3 MARS – LES GRANDS PRECURSEURS DU XXE SIECLE
Toulouse-Lautrec présente le monde interlope des théâtres, des cabarets et des bordels. Van Gogh, peint ses figures et ses paysages avec une violence de visionnaire en usant d’un chromatisme éclatant. Cézanne, traduit les volumes « selon le cylindre, la sphère et le cône ».

LUNDI 7 AVRIL – SYMBOLISME ET NABIS
Gauguin donne une œuvre colorée qui va influencer les jeunes artistes, Sérusier, Bonnard, Vuillard, qui prennent le nom de Nabis. Le Douanier Rousseau est le créateur naïf d’un monde de rêve pittoresque pas toujours aussi innocent qu’il semble paraître.

DE 19H A 20H30 A LA MAIRIE DU 3e
Renseignements au  01 53 01 75 45
Entrée libre et gratuite

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *