« LOTUS D’OR » L’ART DE LA PETITE CHAUSSURE DANS LA CHINE ANCIENNE

 

   Du 4 au 26 octobre 2018 l’exposition «Lotus d’Or» propose de découvrir une collection exceptionnelle de petites

   chaussures chinoises issues de collections privées. Un événement unique qui retrace quatre siècles de savoir-faire

   et dévoile des pièces jamais disponibles en Chine ou à l’étranger.

   Ces chaussures condensent un millénaire de tradition: sur la beauté des petits pieds dans les familles de la haute

   société chinoise. Considérés comme un élément essentiel de séduction, les petits pieds étaient gages de plaisir

   charnel. Ils peuvent déterminer le choix d’un mari et d’une grande importance dans les rites de la vie

   sociale.

   Issue de cette coutume, les petites chaussures – dites “Lotus d’or”

   raffinement extrême par les femmes elles-mêmes. Cet art est renouvelé par les variations de matière (coton,

  soie, fils d’or; bois, bambou et même céramique pour les semelles), et une grande richesse de coloris et de motifs.

  Chacune de ces petites chaussures est un produit de la culture chinoise. Elles dissident imaginer les corps féminins

  qui les portaient, tout en cambrure et souplesse ondoyante dans ses déplacements. Elles représentant des fétiches

  de l’art d’aimer dans la Chine ancienne liée à un érotisme du pied. Si ces œuvres conservent silencieusement la

  mémoire d’une pratique douloureuse pour le corps de jeunes filles, elles démontrent aussi la délicatesse et

  l’inventivité d’un art qui combine la création de formes, la richesse des matières et le travail délicat

  broderie.

 

Patronage Laïque Jules Vallès

72, avenue Félix Faure 75015 Paris

M ° Boucicaut (ligne 8)

– entrée libre

Lundi: 14h00 – 22h00

Mardi, mercredi, jeudi et vendredi: 10h00 – 22h00

Samedi: 10h00 – 18h00

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.