TARAF DE HAÏDOUKS en concert ce soir (11/02) AU NEW MORNING à 19h30)

Pour célébrer son 25e anniversaire, le formidable groupe rom renoue avec les styles anciens qui ont enchanté le public occidental dans ses premiers albums: ballades roumaines, vieilles chansons d’amour tsiganes et musiques de danses d’antan, sans oublier les instrumentaux virevoltants aux accents turcs…image

Dans ce nouvel album, “Of Lovers, Gamblers and Parachute Skirts”, le Taraf de Haïdouks explore à nouveau certains pans de son vaste répertoire et jette un regard rétrospectif sur sa carrière. En perpétuelle évolution, loin de pratiquer une musique “traditionnelle” fixe et monolithique, il n’a jamais cessé d’absorber et de recycler de nouveaux éléments. Le Taraf fut  fondé en 1990 par des musiciens qui, jusque là, se produisaient dans des combinaisons diverses lors des évènements marquants de la vie du village (baptêmes, mariages, enterrements, récoltes etc).

A cette époque, des accordéons “étrangers” s’étaient déjà glissés parmi les violons et cymbalums, et le répertoire des lautari (musiciens roms traditionnels) était désormais pimenté par des chansons provenant des cabarets de la capitale. Ensuite vinrent les mélodies et les rythmes à la turque et, plus récemment, l’influence de la nouvelle pop manele. Les harmonies et les structures sont devenues plus complexes, les musiciens plus enclins à la virtuosité, et l’équilibre s’est modifié en faveur des pièces instrumentales.Dans cet album anniversaire, Le Taraf de Haïdouks (qui signifie Orchestre des Bandits d’Honneur) a repris tous ces fils pour tisser une chatoyante tapisserie de styles, qui rend hommage à la génération de ses parents. Of Lovers, Gamblers and Parachute Skirts est sorti ce 26 janvier sur le label Crammed Discs. Que la fête continue !

7-9 Rue des Petites Écuries, 75010 Paris

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.