Automédon : 18 et 19 octobre 2014 COMPÉTITION ET PERFORMANCE !

Vitesse, performance, compétition, passion sont les ingrédients d’une édition qui s’annonce prometteuse.
Automédon investira le hall 4 du Parc des Expositions du Bourget (93) (20.000 m² en intérieur, 5.000 m² pour la bourse extérieure et 23.000 m² pour le parking de collection) pour accueillir les passionnés de belles mécaniques, les férus de courses automobiles ou les amateurs de belles lignes.automedon
De mythiques voitures de compétition s’exposent

Durant l’entre-deux-guerres, les constructeurs rivalisent d’ingéniosité afin d’établir des records de vitesse. Gagner une course offre aux constructeurs la notoriété et des retombées commerciales importantes.
Automédon présentera la Panhard & Levassor 35 CV Monoplace de 1933 (au volant de laquelle l’Anglais George Eyston atteint 216,823 km/h à Montlhéry, l‘année suivante il battra encore les records des 1.000 km et des 6 heures sur ce même circuit, ainsi que le record de l’heure à 214,064 km/h en 1934) et la Mercedes Flèche d’Argent avec sa carrosserie en aluminium qui a dominé les Grand Prix entre 1934 et 1939 (Cité de l’Automobile de Mulhouse – Collection Schlumpf).
Quand D.B et Panhard faisaient route commune
24h du Mans, Targa Florio, Tour de France Auto, Championnat du monde Auto … les D.B peuvent s’enorguellir d’avoir remporté plusieurs dizaines de records de distance et de vitesse lors de ces courses. D.B, une marque française née de la rencontre de Charles Deutsch et René Bonnet. À partir de 1950, la mécanique Panhard prend le relais sur la mécanique des Traction Avant Citroën avec le petit bicylindre à plat refroidi par air. Une dizaine de modèles rarement présentés sur un salon investiront ce podium : D.B HBR 1953, D.B Barquette 1954, D.B Trouis 1955, D.B Formule 1…
 
Les GT des années 80/90
Si Automédon s’intéresse aux origines de la course automobile, il n’en oublie pas pour autant les modèles plus récents qui ont contribué aux grandes heures de la compétition.
La Lancia Delta en est une belle illustration, cette discrète Berline est devenue une légende des Championnats du monde de Rallyes.
 
50e anniversaire de la Ford Mustang
Le Salon célèbrera cet anniversaire avec des modèles de compétition de différentes années.
 
Le nec plus ultra des Rods
Le mouvement Rod se développe en France même s’il demeure assez confidentiel. Le Salon montrera les modèles les plus rares qui reflètent le travail de personnalisation du véhicule par l’emploi de matériaux ou de design particuliers.
 
Les motos vintage, custom et low riders : un état d’esprit
Automédon organise son 5e Motorama. Cette année, seront exposées les machines sportives ayant été primées (japonaises des années 70-80), les modèles récents (vintage ou rééditions), les motos café racer. De nombreux préparateurs seront présents.
Les vélos Kustom, low bikes aux influences diverses issues des années 50 et 60 apporteront leur touche de modernité et de créativité.
 
Les clubs toujours présents
Une des particularités du Salon est d’accueillir une centaine de clubs multimarques. Pour eux, Automédon est un véritable tremplin pour se faire connaître ou rencontrer leurs adhérents et sympathisants. Chaque Club présente un modèle souvent original et le met en scène dans un décor qu’il a lui-même conçu.
Les stands les mieux décorés remportent l’enjoliveur d’or, d’argent ou de bronze remis le samedi par un jury.
 
Les objets vintage font salon
La voiture ancienne c’est aussi un univers. Cette année, pour la première fois, les objets vintage sont au Salon : Juke box, flippers, baby-foots, objets de décoration ou de design.
On pourra jouer gratuitement sur l’un des baby-foots placés près des deux bars du Salon relookés dans l’esprit auto “La manivelle” et moto “Le kick bar”
 
300 spécialistes sur le grand marché de l’ancienne
Artisans, vendeurs de pièces détachées, de miniatures et rééditions, de voitures, d’ouvrages sur l’automobile participent à ce grand marché spécialisé. Ils conseillent, aident à trouver la pièce recherchée. C’est une rencontre toujours enrichissante avec les professionnels du secteur.
Un parking hors pair
2.000 véhicules anciens de toutes marques stationnent sur ce parking durant le week-end. Un spectacle sans cesse renouvelé qui permet de voir des modèles rares ou populaires, de croiser des véhicules utilitaires ou de tourisme et de rencontrer leurs propriétaires.
 
 
Informations pratiques – 18 et 19 octobre – Parc des Expositions Paris-Le Bourget (93) – Hall 4
De 9h à 19h – Parking sur place (gratuit pour tous les 2 roues et les voitures anciennes de collection) Accès : RER : B station Le Bourget – ou Autoroute A1 sortie 5
Entrée : 12 € (gratuit pour les moins de 14 ans), Tarif réduit : 10 € – Site internet : www.automedon.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En haut
%d blogueurs aiment cette page :