JEAN LURÇAT, ENTRE PEINTURE ET ARTS DÉCORATIFS, à la galerie des Gobelins

 
L’exposition consacrée à Jean Lurçat à la Galerie des Gobelins, à partir de mai 2016, nous invite à redécouvrir le parcours de cet artiste, peintre,
peintre-cartonnier, poète et céramiste, grand rénovateur de la tapisserie contemporaine.p_expo_51_466_big
Jean Lurçat, « La Petite peur » (1952-53). Tapisserie des Gobelins. Photo © Mobilier national
La scénographie conçue par Jean-Michel Wilmotte est pensée comme l’hommage d’un architecte à un artiste marquant du XX e siècle, pour qui décor et architecture étaient étroitement liés.Dès la première salle, nous sommes plongés dans l’univers de l’artiste par une évocation de la façade de sa maison-atelier construite à Paris par son frère, l’architecte André Lurçat. La porte franchie, c’est dans l’atelier du peintre que nous convie Jean-Michel Wilmotte : le visiteur pourra y admirer les premiers travaux de l’artiste, avant de poursuivre son parcours sur les deux niveaux de la Galerie
Galerie des Gobelins – Paris
4 mai – 18 septembre 2016
42, avenue des Gobelins Paris 75013

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En haut
%d blogueurs aiment cette page :