Yves Saint Laurent

dans six musées

Du 29 janvier au 15 mai 2022,

A l’occasion du 60e anniversaire du premier défilé du couturier, chaque musée met en avant les liens que le créateur entretenait avec l’art et les collections publiques françaises.


 le Centre Pompidou,

 L’exposition consiste, par des jeux de rapprochements et de renvois, à créer des dialogues entre des modèles iconiques du couturier et les collections de ces différents musées.

 l’exposition aborde l’œuvre d’YSL comme celle d’un artiste profondément ancré dans son temps, témoin de l’évolution de la création artistique au 20e siècle. es dialogues et les jeux de vis-à-vis proposés sont pensés à la lumière des mots d’Yves Saint Laurent : « J’aime d’autres peintres, mais ceux que j’ai choisis étaient proches de mon travail, c’est pour cela que je les ai sollicités. Mondrian, bien sûr, qui fut le premier que j’osai approcher en 1965 et dont la rigueur ne pouvait que me séduire, mais également Matisse, Braque, Picasso, Bonnard, Léger. Comment aurais-je pu résister au Pop Art qui fut l’expression de ma jeunesse ? »


Au Musée du Louvre, c’est la fascination du couturier pour la lumière, pour l’or – couleur du soleil – pour les arts décoratifs mais aussi et surtout pour le grand apparat qui est mise à l’honneur dans la galerie d’Apollon


 le Musée d’Art Moderne de Paris, le Musée d’Orsay, le Musée National Picasso-Paris et le Musée Yves Saint Laurent Paris participent également.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En haut
%d blogueurs aiment cette page :