CEZANNE et KANDINSKY

A NE PAS MANQUER !

L’Atelier des Lumières présente deux nouvelles expositions numériques immersives « Cezanne, lumières de Provence » en programme long puis « Kandinsky, l’odyssée de l’abstrait » en programme court.

Programme long « Cezanne, lumières de Provence »


À travers un parcours thématique, intime et introspectif, l’exposition immersive révèle la tourmente intime de Cezanne, la force de ses constructions, son rapport à la lumière et aux couleurs et son lien avec la nature, qui reste son grand modèle, sa référence obsessionnelle. Le visiteur est alors immergé dans la nature, sous les grandes frondaisons des arbres et forêts, des parcs et jardins où se reposent les baigneuses pour finir sur la nature cezannienne par excellence : Bibémus, l’Estaque, et, point culminant, la Sainte-Victoire.

Sa peinture est aussi d’une profonde et entière sincérité, entretenant l’incertain, la passion. Le visiteur porte son regard sur le paysage intime de l’artiste : les autoportraits de son tourment intérieur, la tempérance apportée par l’apaisant quotidien aixois, l’atmosphère de l’atelier… « Cezanne, lumières de Provence » propose un voyage au cœur des œuvres majeures de l’artiste, suivant le fil rouge de la nature vers la Provence et la Sainte-Victoire.

Création artistique : Gianfranco Iannuzzi

Mise en scène et animation vidéo : Cutback


Programme court « Kandinsky, l’odyssée de l’abstrait »

Après « Cezanne, lumières de Provence », l’Atelier des Lumières présente une création d’une dizaine de minutes, réalisée à partir des œuvres de l’artiste Vassily Kandinsky (1866- 1944). L’exposition immersive se déroule en deux temps, scindée par l’avènement majeur de l’invention de l’abstraction. La première partie évoque les débuts figuratifs de l’artiste, teintés d’impressionnisme, de fauvisme onirique et d’une touche de pointillisme. Le visiteur est d’abord plongé dans les souvenirs de Kandinsky, le folklore russe, son capital mythique. La seconde partie est plus expérimentale, dévoilant la force de mouvement et de rythme des formes et de la couleur. Plongé dans une explosion chromatique, le visiteur découvre les œuvres les plus significatives de cet élan de modernité – Composition VIII (1923), Jaune, rouge, bleu (1925)- jusqu’à ses dernières créations biomorphiques. S’approchant de la musique, la peinture s’affranchit progressivement de la contrainte de la représentation et ne prend plus pour référence le monde réel mais l’intérieur de l’être. Véritable voyage dans le cosmos intérieur de Kandinsky, l’exposition immersive invite le visiteur à perdre ses repères pour arriver à une osmose finale abstraite et libérée.


Création artistique : Virginie Martin

Mise en scène et animation vidéo : Cutback

Dates et horaires :

Du lundi au jeudi de 10h à 18h.

Nocturnes les vendredis et samedis jusqu’à 22h et les dimanches jusqu’à 19h.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En haut
%d blogueurs aiment cette page :