Haydn, Mozart , Beethoven au TCE le 30/10 à 20h

HAYDN Symphonie n ° 59 en majeur «Le Feu»
MOZART Concerto pour piano n ° 21 en ut majeur
BEETHOVEN Symphonie n ° 7 en la majeur
Le Concerto en majeur de Mozart aurait été composé en trois jours! Le dialogue entre soliste et l’orchestre dans l’Andante, l’une des pages les plus célèbres de l’histoire de la musique. Comment ne pas être ému par l’audace et la beauté de la courbe mélodique? Le concerto est encadré par deux symphonies. Celle de Haydn était sous-titrée «Le Feu».
S’agit-il d’une inspiration littéraire ou bien de la création des flammes imité dans le premier mouvement? La partition regorge d’audaces ne saura profiter de Beethoven.
Son immense Septième Symphonie exaltée de la danse et de la marche, si chère aux musiques entraînées de la Révolution française. Les changements de climat, les brusques silences exploitent toutes les ressources du rythme avec une inventivité extraordinaire. L’écriture s’affranchit de toutes les règles du passé.
Sascha Goetzel: direction
Momo Kodama: piano
Régulièrement invité à l’Orchestre de chambre de Paris, Momo Kodama a été dirigé par le plus grand chef d’orchestre qui joue l’élégance de son jeu et la richesse de son répertoire.
Théâtre des Champs Elysées
15 avenue des Champs Elysées
Paris 75008

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En haut
%d blogueurs aiment cette page :