« JEAN VENDOME, ARTISTE JOAILLIER »

Du 8 octobre au 18 décembre 2020, L’École des Arts Joailliers mettra en lumière l’univers de ce créateur aventureux, qui en véritable artiste s’est appliqué à créer son monde. Réfractaire aux modes, il a créé un style précurseur, très personnel, celui d’un bijou de caractère, mais visuellement équilibré car proportionné au nombre d’or. Simple et sophistiqué à la fois, puissant et délié, baroque et design, construit et déconstruit, un bijou de Jean Vendome, n’est jamais rationnel, il est émotionnel. Pour le mériter, il faut le comprendre et l’aimer car c’est lui qui choisit celui capable de l’emporter.

Les collections privées présentées mettront en exergue l’aspect visionnaire de sa création. Cent trente bijoux environ seront exposés, et tout particulièrement le merveilleux collier d’Aléna Caillois. Des oeuvres issues de collections publiques, notamment celles du Musée des Arts Décoratifs, viendront également compléter cette rétrospective, ainsi que l’épée de l’académicien Roger Caillois, exceptionnellement prêtée par le Musée des Confluences de Lyon.


Les bijoux exposés donneront à voir le large éventail de sa création. Le visiteur pourra suivre le fil de son exploration novatrice des formes, mais aussi sa démarche avant-gardiste de changement d’échelle et d’usage pour adapter la joaillerie à la femme moderne et libérée des années 70.

Foisonnante, la création de Jean Vendome résonne comme un écho poétique et signifiant aux grands mouvements artistiques de la seconde moitié du XXe siècle. Du cinétisme pop au rêve spatial de la mission Apollo 13, ses parures se muent en Constellations, Aurore Boréale ou Espace dans les années 70. Les Tours, les gratte-ciel, les volumes géométriques de ses bagues trahissent sa passion de l’architecture urbaine et de la course à la verticalité. Les années 80 sont celles de « promenades irréelles », où il joue sur l’analogie mimétique des agates, de fragments d’éternité, bijoux en or mat et brillant avec quartz fantôme et quartz à empreinte. Les années 90 sont marquées par l’emploi de minéraux aux couleurs de plus en plus fortes, ce que Jean Vendome appelle ses «couleurs vagabondes» ou «couleurs en liberté ». C’est le temps de l’évasion et du rêve.

Sculpteur en quête de failles, d’éclat, de matières et de couleurs, Jean Vendome, alchimiste-joaillier, n’en finira pas de vous surprendre.


L’École des Arts Joailliers, 31 rue Danielle Casanova, 75001 Paris.

Entrée gratuite sur réservation du mardi au samedi, de 13h à 19h.

Pour toute demande liée aux réservations, merci de contacter contact@lecolevancleefarpels.com ou d’appeler le +33 (0)1 70 70 38 40

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *